Вы просматриваете: Главная > Информация > la banque postale

la banque postale

Pourquoi La Poste a-t-elle décidé, il y a tout juste dix ans de créer la banque postale ?
La Poste, notre maison-mère, cherchait à l’époque des relais de croissance pour faire face aux difficultés de ses activités historiques et développer un modèle postal multi-activités performant. Ce fut un acte fondateur extrêmement fort de la part d’un groupe industriel qui avait certes une histoire dans les services financiers — avec, entre autres, son fameux livret A — mais en revanche était novice dans le crédit. Le 1er janvier 2006, nous sommes devenus un établissement bancaire à part entière, nous étions enfin en mesure de faire du crédit immobilier sans épargne préalable pour les particuliers. Pour les entreprises et les personnes morales, le crédit a pu démarrer en 2012.

Quel bilan tirez-vous ?
Un bilan plus que positif. La Banque Postale — qui a pu s’appuyer sur les millions de clients de La Poste qui avaient un livret A ou un compte-chèques postal — est aujourd’hui certes une banque très jeune mais qui affiche des résultats incontestables.Более подробнее тут serviceclientele.net. Elle sert quotidiennement ses 11 millions de clients actifs et a dégagé, l’an dernier, un produit net bancaire de 5,7 Mds€ sur les 22 milliards réalisés par La Poste. Elle est le premier contributeur aux résultats d’exploitation du groupe.

Quelle est votre feuille de route ?
Nous continuons à investir dans le numérique qui est un vrai levier de développement . Si historiquement, nous sommes une banque de particuliers, nous voulons développer encore plus nos offres pour les professionnels, notamment vers les TPE et les PME. D’ici 2020, nous aurons formé 1 000 conseillers de clientèles spécialement dédiés aux professionnels. Nous sommes une vraie banque de proximité avec une dimension territoriale unique grâce à nos 10 000 bureaux de Poste et notre offre tarifaire est très concurrentielle. Notre objectif est très ambitieux puisque nous visons 250 000 clients professionnels dans quatre ans.

Où en êtes-vous de la reconversion de nombreux de vos collaborateurs notamment vers les métiers de la banque ?
C’est un énorme chantier. La Poste a décidé d’engager sur cinq ans un effort de formation sans précédent pour favoriser l’évolution de ses collaborateurs sous toutes ses formes : nouvelles compétences, nouveaux métiers… Un à un, nos bureaux ont été rénovés, nous allons continuer de les faire évoluer pour répondre aux nouveaux besoins de nos clients. C’est un travail gigantesque et passionnant. Et une évolution culturelle majeure puisque sur le périmètre banque, 70 000 collaborateurs de la Poste (sur 230 000) sont amenés à acquérir de nouvelles compétences bancaires.